Curiosités de Chios

Un voyage à Chios est une expérience! Chios a une grande variété de paysages et elle est imprévisible. 

Avec de belles et nombreuses  plages, avec de vieilles maisons en pierre, des églises byzantines et des villages médiévaux. Avec de pittoresques villages côtiers, ou d'autres, perchés sur les falaises escarpées des montagnes, Chios nommée «Myrovolos» est connue pour ses tavernes et sa cuisine délicieuse, pour les gens accueillants. Chios donne au visiteur l’impression qu’il se trouve sur une île classique de la mer Egée mais de l’autre côté il a l’impression qu’il se trouve à «Mistra-Péloponnèse». On marche dans les rues des villages et on attend voir les pirates apparaître soudainement en face de nous comme s’ils arrivent du passé.
Chios est l'île la cinquième plus grande dans la mer Egée et elle est belle, unique et agréable.
Avec son mastic unique, avec ses célèbres mandarines parfumées, avec sa tradition, avec les parfums de jasmin et de fleur de citron, l’île va vous étonner!
Passez quelques jours à Chios et ne manquez pas la chance de l'apprendre et de la connaître mieux parce que ça vaut la peine.

 

Pour la carte routière et nautique de l'île de Chios
en grande taille, cliquez 
ici->

 

Suivez une vidéo de quelques-unes des beautés de l'île et des informations sur certaines parties de l'île:

(malheureusement la vidéo est diponible en version grecque)

 

  

 

        Curiosités de la ville     

         Cliquez pour agrandir la carte->

κάντε κλικ για μεγέθυνση του χάρτη της πόλης της Χίου

 

 

 

 

 

 

Château-forteresse

Il couvre un espace de 180 000 mètres carrés. Ses murs entourent un quartier d'environ 650 habitants. Le château était habité à l’ époque hellénistique et d’autres traces certifient l’habitation du château à l'époque romaine et byzantine.
Selon quelques sources historiques à la région autour du château il y avait des temples de l'Empire byzantin du Moyen Age-(10 ème siècle-11 ème siècle)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bibliothèque de Korai: Elle est l'une des plus grandes et les plus importantes en Grèce. Elle a été fondée en 1792 et contient environ 130.000 volumes.
Le même bâtiment abrite le musée ethnologique et folklorique Argenti.

Musée archéologique. Avec des expositions intéressantes, il se trouve à la rue du musée, au sud du port.
  
Musée Maritime. On sait que, aujourd'hui encore, les habitants de Chios sont les propriétaires de la plus de la moitié de la flotte grecque.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Musée Byzantin de Chios est situé dans la ville, en face de la  principale place (Place Vounaki). Le bâtiment du musée est une mosquée ottomane.
 
La Galerie municipale de Chios est située à la rue Andreas Syggros, dans le centre de la ville. Elle est à quelques mètres de la place principale (Place Vounaki).

 

 

 

Histoire brève de la ville:

Des fouilles archéologiques ont montré que Chios était continuellement habitée depuis 6000 avant JC. La ville ancienne a été construite par les Grecs en peu de temps avant 1000 JC. Les sources littéraires parlent d'une ville en plein essor et très grande avec un grand mur de protection contre les incursions des pirates.
Depuis sa création et jusqu’ aujourd’hui Chios a passé de longues périodes de prospérité et de déclin, et dans chaque reconstruction, la ville couvrait toujours la même zone géographique.
Selon la mythologie l'île a pris son nom Chios, de Chio qui était fils de Poséidon ou de l'océan. 

Vers 3000 avant JC, les Pélasges sont arrivés à Chios. Plus tard, les Achéens se sont installés sur l'île, et en 1100 les Ions. Depuis, Chios a commencé à progresser de façon constante et au 6e siècle l'île a atteint son apogée. Les habitants produisaient du vin célèbre et cultivaient la poésie épique et la sculpture et gagnaient bien leur vie.
Il est généralement admis que Homer est venu sur l'île et il y
a vécu dans le 8ème siècle avant JC
En 493 avant JC, Chios a été conquise par les Perses et elle a été forcée de se battre à leurs côtés contre les Grecs. Elle a été libérée et en 478 avant JC elle est entrée à l'Alliance athénienne.
Chios a été conquise en 1566 par les Turcs. En 1821, avec Samos, les habitants de Chios ont participé à la révolution, mais l'année suivante les Turcs ont voulu les punir et ils ont massacré 85.000 personnes. Le massacre affreux de Chios a choqué l'opinion publique en Europe et a inspiré des artistes comme l'écrivain Victor Hugo et le peintre Delacroix (Eugène Delacroix).
Un tremblement de terre très forte en 1881 à Chios a fait de nombreuses victimes et a causé des dommages incalculables.

Chios est la ville d’origine de Adamantios Korai, de Alexandre Mavrokordatos, de Neophytos Vamvas et d'autres personnalités grecques.
L'apôtre Paul a visité l’île
à son retour de son troisième voyage missionnaire et il y est resté pendant une journée. A cette époque, l’île était sous l'occupation romaine.
 
Chios était sans aucun doute l'une des villes les plus importantes des colonies grecques de l'Ionie (Asie Mineure).
Chios a gagné son l'indépendance et elle a été incorporée en Grèce le 11/11/1912. (Fête locale)

 

Mili (moulins)

A 1,5 km au nord de la ville se trouvent les moulins de l'île à la région Tabakika. A la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, une infrastructure industrielle à petite échelle a été développée sur l’île. La Seconde Guerre mondiale, les changements politiques qui ont eu lieu après dans les Balkans et en Europe, qui étaient les marchés traditionnels des produits de Chios ainsi que la modernisation rapide des industries manufacturières ont exclu l’industrie de Chios.
Le principal produit des petites industries de l'île étaient les cuirs produits dans les tanneries, qui étaient au nord de la ville à la région de Tabakika. Ces 4 moulins à vent, faisaient partie de cette production industrielle.

 

Vous pouvez aussi:

  • Boire votre café à la place Vounaki, sous les arbres immenses ou dans le jardin public dans la ville de Chios (derrière  la place)boire votre
  • café au port de Chios et profitez du bleu de la Mer Egée,
  • faites une promenade dans la rue commerciale Aplotaria, où se trouve le marché de Chios.

 

Campos:
Banlieue de la ville vers le sud. Campos est la plus belle région de l'île au sud. Cette région est très verte et elle  essentiellement couverte d’arbres fruitiers.
La zone a été  sélectionnée par les génois, afin d’y construire leurs villas au 14ème siècle et la même chose a été faite par les aristocrates locaux pendant les années ultérieures. Malheureusement, le massacre de 1822 et ensuite le tremblement de terre de 1881 ont détruit ces bâtiments importants. La plupart des maisons existantes ont été construites vers le fin du 19ème siècle.

De grands murs de pierre de Thymiana protègent chaque villa contre les vents et le froid.
Les jardins sont arrosés à partir de puits avec du manganèse qui était tourné dans le passé par des animaux afin de tirer de l’eau.

 

L’île de Chios a 66 villages. Parmi les plus touristiques sont les suivants:

 Le centre de Chios

 

Karfas

Région touristique côtière à 7 km au sud de la ville avec ses nombreux hôtels, des installations touristiques et une longue  plage merveilleuse de sable doré. La mer est chaude et adaptée aux enfants, car elle approfondit lentement et progressivement. En été il y a beaucoup de visiteurs.

 

Thymiana
Situé à 7 km au sud de la ville de Chios Thymiana est l'un des plus grands villages avec environ 1600 habitants. Il est connu pour sa pierre de Thymiana qui a de nombreuses couleurs brune, beige et rouge. L'église représentée est Aghios Efstratios qui est un chef-d'œuvre de l'architecture.
A 2km de Thimiana sont situés le port Saint-Hermione et là se trouve aussi la région touristique Megas Limionas

Avgonima
A 16 kilomètres de la ville de Chios, sur une colline rocheuse se trouve le village pittoresque de Avgonima. Les maisons sont construites en pierre et il y a peu de villageois aujourd’hui. Au coucher du soleil, la vue sur la mer Egée et l’île de Psara, l'emplacement “observatoire” médiéval et la plage propre de "Elinda" sont des images uniques pour les visiteurs.
 

Anavatos

 

A 16 km de la ville, le village est construit sur un rocher conique de 450 mètres au-dessus de la mer, avec des falaises au sud et à l'ouest, et avec un seul accès vers le nord.
Le village a été abandonné après les terribles massacres de 1822 et aujourd'hui il reste un monument national pour tous les habitants de Chios. Il est maintenant
presque désert, sans résidents permanents.
Les maisons à l'intérieur des murs étaient étroites et de pierre grise avec des toits plats, des portes basses et des fenêtres minuscules. À juste titre le village est appelé Mystras
(qui se trouve dans le Péloponnèse) de la mer Egée.

 

Lithi


Le nom vient probablement d’un nom donné au village par des voyageurs
(lithi=le vrai port).
Lithi est le lieu de naissance de Andreas Syggros dont la maison de famille existe encore-et de Saint Nectaire, archevêque de la Pentapole. Lithi est connu comme le village de pêcheurs. Le coucher de soleil est spécial et inoubliable. Il est intéressant de visiter la plage de sable et de profiter de la belle mer et du poisson frais.

 

Nea Moni

Le monastère de Nea Moni, est le monument le plus représentatif de l'époque médiévale à Chios, fondé à la mi du 11ème siècle. Il a été fondé avec un parrainage impérial byzantin. Selon la tradition, à l'endroit où le "vaisseau" a été construit, l'icône miraculeuse de la Vierge Marie a été trouvée par trois ascètes d’origine de Chios, accrochée d’une branche de myrte. Quand Constantin Monomachos est monté sur le trône, la cathédrale a été reconstruite, puis décorée de mosaïques. L'inauguration de l'église a eu lieu en 1049 et les travaux ont été accomplis en 1055, sous le règne de Théodora (1055-1056).

Nea Moni est un monument d'importance internationale, mais il a été détruit plusieurs fois au 19ème siècle. En 1822, il été pillé par les Turcs et il été  également détruit par le tremblement de terre de 1881, qui a causé  l'effondrement de la coupole, de l'abside du sanctuaire de l'église, ainsi que la destruction de nombreuses mosaïques. Ces dernières années, des tentatives ont été faites pour la restauration du monument et la conservation des mosaïques de l'église. Le monastère de Nea Moni appartient aux monuments déclarés comme monuments du patrimoine mondial et sont alors protégés par l'UNESCO.

Sud de Chios

 

 

La terre du mastic. Le mastic ne pousse que dans le sud de Chios. Le Sud comprend les 24 villages qui produisent le mastic de ChiosLes plus populaires sont:

 

Armolia:


Il s'agit d'un village médiéval qui a été reconstruit. Il ya quelques arches restantes au dessus des rues étroites du centre du village, qui donnent une idée de son apparence réelle.
Les habitants du village ont une longue tradition dans la construction et la décoration de la céramique comme ils fabriquent des pichets, des vases, des cruches, des tasses etc de sorte qu'il y a une très belle collection de céramiques locales.
Sur une colline à l'ouest du village se trouve le château byzantin des
Apolichnon”.

 

Pyrgi:

Situé à 25 kilomètres de la ville de Chios. La caractéristique qui fait unique ce village est le décor géométrique en noir et blanc des murs extérieurs des maisons -appelés murs grattés ou en grec connus -avec le mot xysta”. C'est une technique de sculpture à  la main des motifs géométriques en noir et blanc. Dans  les étroites ruelles médiévales, on trouve de nombreuses églises et l'église byzantine des Saints-Apôtres du 13ème siècle.
Les maisons sont étroitement liés les unes aux autres pour former une structure compacte. Les rues sont pavées et étroites. Le village Pyrgi est classé comme  monument protégé.
Les habitants vivent aujourd'hui principalement de la production du mastic.

Situé à 5 km de Pyrgi se trouve l’unique plage Mavra Volia (pierres noires en français), avec ses profondes eaux claires. La plage a émergé de l'éruption volcanique et le petit port Emporio aussi. Au cours des fouilles sur la colline du prophète Elias est venu à la lumière une ville archaïque qui comprenait une citadelle murée, un palais, le temple d'Athéna, des maisons en dehors de la ville et un temple près du port.

 

Olympi

Il s'agit d'un village médiéval du 14ème siècle et il est situé à 31 km de la ville au sud-ouest de Chios, à 6 km de Pyrgi en direction du village Mesta. Son architecture ressemble à celle de Mesta mais avec des changements évidents au fil des ans.
Olympi a été déclaré également comme un monument protégé.

La plus proche plage du village, Kato Fana est à une distance de 6 km. Fana était un lieu de culte sur l'île avec une longue tradition qui a commencé dans le 9ème siècle avant JC, a continué avec les phases brillantes de l'époque archaïque, est devenu un centre chrétien des années byzantines et aujourd'hui là se trouve une petite église des Saints Théodores construite au même lieu sur une colline un peu loin de la baie.

A 3 km du village Olympi se trouve la grotte de la Figue ("spileo sikias" nom local) avec des stalactites et des stalagmites. La grotte a une profondeur maximale de 57 mètres et  une altitude d'environ 100 mètres au-dessus du niveau des mers. La chambre centrale a des dimensions 40x40m. Le début de sa création est placé il y a 150 millions d'ans, tandis que son achèvement il y a 50 millions d'ans.

Mesta

A 36 km à l'ouest de la ville se trouve Mesta, un village bien préservé, un château (forteresse) de la période byzantine (12e - 15e siècle).
Le village - château déclaré monument protégé est construit de pierre grise. Le village nous ramène à quelques siècles en arrière dans le passé bien qu’il ait subi des changements au fil des ans. Les rues sont étroites et couvertes des arcs. Ce type de forteresse a été construite pour se protéger contre les attaques fréquentes des pirates et des Turcs.
À une distance de 4 km du village, se trouve le port de Mesta "Limenas"

Kalamoti

Le village se trouve à 21 km de la ville de Chios, au sud. C’est un village d'environ 850 personnes, dont la plupart sont des producteurs de mastic.
Près du village de Kalamoti se trouve la plage de Komi, une plage de sable, la  plus cosmopolite de Chios. Vous y trouverez de nombreux restaurants, des bars, des cafétérias, des chambres et des appartements ainsi que de nombreux types d’équipements touristiques.

Kataraktis

Il s'agit d'un village côtier, à 16 km au sud de la ville de Chios.
Le village dispose d'un petit, joli port, d’ une belle plage et de bonnes tavernes qui offrent du poisson frais et de fruits de mer.

 

 

 Nord  de Chios

 

Vrontados:

Il s'agit d'une ville près de la mer, à quatre kilomètres au nord de la ville de Chios et au sud du Mont Epos. Vrontados est désormais uni à la ville de Chios. Sa population est de 4500 personnes, dont beaucoup sont des marins. Le rocher de Daskalopetra, sur la plage nord de Vrontados est l'un des monuments les plus célèbres de l'île. Vrontados est connu pour la coutume de la “guerre” des feux d’artifices entre deux églises de la région à Pâques. Venez à la région admirer les moulins à vent et la vue sur la mer.

Vrontados est étroitement lié à la tradition d'Homère et a été considéré comme l'Ecole du grand poète. De nombreux auteurs anciens l’ affirment. 

Pantoukios:


C’ est un petit village littoral à l’ est de Chios près du village Sykiada, avec un port naturel et une taverne.

 

Lagada:


A 16 km au nord de la ville de Chios se trouve le pittoresque village de Lagada avec un port naturel important. Lagada provient des anciens villages de Kila et de Kydianta.
Les habitants étaient des pêcheurs et des marins. A Lagada aujourd'hui, les visiteurs peuvent louer des chambres et déguster des plats traditionnels et des fruits de mer dans les restaurants tout au long du petit port.

Kardamyla:

A 28 km de la ville de Chios, au nord de la ville environ 2000 personnes habitent. Les habitants sont divisés en deux villages.

Le village Ano Kardamyla est le vieux village et il se trouve sur une colline escarpée appelée en grec Vouno Grias” = le village de la vieille. Le village se caractérise par son architecture typique, ses rues étroites et ses maisons qui sont construites principalement de pierre. Kardamyla dans les temps anciens est décrit par Thucydide. 

Le village en bas est appelé Marmaro et il est situé à 2 km du village Ano kardamyla. Marmaro est situé au fond d’ une baie et il est protégé de la petite île appelée “nisi” =île.

A 5 km de Kardamyla, Nagos, se trouve au nord de Chios. Il s'agit d'une petite plage pittoresque avec des cailloux colorés, ce qui attire de nombreux visiteurs. L'eau est limpide et très froide comme à la région il y a plusieurs sources. La région dispose des chambres et de nombreux restaurants qui offrent des fruits de mer. Un kilomètre après, il y a Giosonas, une plage pittoresque avec de petits cailloux, et de grosses vagues. L'eau est limpide, mais froide.

Le nord de Chios et le nord-ouest diffère de manière significative du sud et de l'est de l'île en ce qui concerne l'environnement naturel et la productivité. Les villages sont petits et isolés, et toujours loin de la mer.


Kipouries:

Au pied du mont Pelineos dans un magnifique paysage verdoyant à 37 km de la ville de Chios. Ce village est connu pour sa place de pierre. Il a une taverne avec un repas délicieux.
 
Kourounia:

A 59 km de la ville, ce village est connu pour la diversité des vins qui y sont fabriqués. Une variété similaire à celle d’aujourd’ hui se produisait dans les temps anciens et était connue avec le nom Ariousios.

 

Volissos:

Situé à 40 kilomètres de la capitale de l'île, Volissos est le plus grand village du nord-ouest de Chios. Volissos, selon Thucydide, était dans les temps anciens une vieille ville éolienne et elle était célébrée comme le lieu de naissance d'Homère. Au sommet de la colline il y a un château byzantin. Managros, Magemena, Gonia, Limnia (port qui est relié avec l'île de Psara), Lefkathia, Limnos, Lamsa, sont les plages du village et elles sont plongées dans les eaux bleues de la mer Egée.

A 6 km de Volissos est le pèlerinage et la plage de Agia Marcella. Le 22 Juillet est un jour férié public sur l'île, des milliers de croyants viennent de différentes parties de l'île et de la Grèce pour la fête de sainte Marcelle de Chios, la  protectrice de l'île. La plage en face de l’'île de Psara, se compose de sable et de petits cailloux et elle est connue pour son eau propre, mais froide. À la fin de la plage, il y a un chemin qui mène à l'endroit du martyr de la Sainte. Au lieu du martyr, de l'eau chaude jaillit dans la mer.

Agio Gala:


A 72 km de la ville de Chios, le village est situé  au nord-ouest au-dessus d'une montagne rocheuse. Au village il y a une grotte unique avec des stalactites et des stalagmites s'étendent au-dessous du village. Des gens étaient installés dans la caverne pendant la période néolithique (6000 - 5000 avant JC) et y ont vécu jusqu'en 2700 avant JC. Des pièces d'objets en argile indiquent que la grotte a été également utilisée comme un sanctuaire pendant la période archaïque et romaine. 

De la période byzantine jusqu'à aujourd’hui, la grotte a servi comme lieu de culte des chrétiens dédié à la Vierge Agio Galousaina.Il ya aussi une petite chapelle de Sainte-Anne dans la grotte. Le nom du village signifie eau laiteuse tombant des stalactites de la grotte.

Les Vigles” qui sont dispersées dans toute l'île de Chios (également appelées Fryktories) étaient utilisées comme observatoires très importants pour le système de défense de l'île du début du 11ème siècle après JC au début du 19e siècle.
Ces bâtiments sont cylindriques (sauf la vigla Koula au château de Chios, qui est semi-circulaire) de 12 à 20 mètres de hauteur à 15 mètres de diamètre.
A l'intérieur, les Vigles étaient remplies de débris de démolition jusqu'à 2/3 de leur hauteur.
Si 
Viglatoras” ainsi appelé l’observateur voyait un navire ennemi, il avait comme rôle d’ informer les autres “viglatores” (observateurs) en allumant le feu la nuit ou en faisant des signaux de fumée le matin, afin que les habitants aient le temps de préparer leur défense.

Il y avait donc des bois dans l'intérieur de la Vigla pour que l’observateur ait le temps de signaler et de prévenir immédiatement.

 

Dans la préfecture de Chios appartiennent aussi les îles suivantes:

OINOUSSES


Un petit groupe d'îles, connues  depuis l'Antiquité pour leurs très bons vins. Le port est vaste et sûr.
Dans le milieu du 17e siècle, l’ île a été colonisée par les bergers du village de Chios Kardamyla. Ces derniers, ont transporté des chèvres sur l’ île, et du nom grec chèvre, vient le nom Egnousa.
 Les résidents du milieu du 19e siècle, ont commencé à travailler à la mer, et aujourd'hui ils sont devenus propriétaires détenant plus de 500navires. Lemos et son père sont nés dans Oinousses. Ceci est considérée comme la plus riche île dans le monde.
Dans la côte ouest, se trouvent les plages, Zegapa, Vilali ou Château.

 

PSARA

Il s'agit d'une petite île près de la partie nord-ouest de l'île de Chios. A Psara il y a 400 habitants. Psara est la ville d’ origine et de naissance du héros de la Révolution Grecque Kanaris. Psara a offert sa flotte, la troisième plus grande, en Grèce en 1820, après celle de Hydra et de Spetses pour la libération grecque  et l'a payé cher. Il est dit que 3.000 des 30.000 habitants sont partis et ont quitté l’ île dans de petits bateaux qui appartenaient à la flotte française, mais la majorité s’est retirée dans des caves à poudre su une colline et se sont fait explosés parce qu’ils ne voulaient pas se laisser aux ennemis.

 

La flore de l'île est importante. Il y a une grande variété d'orchidées et des tulipes sauvages (lalades).

Photographs by George Galatoulas

 

 

 

 

We thank ChiosOnline for allowing us to use the above text/info about Chios